top of page
Rechercher

L’accès au logement, un casse-tête en Brabant wallon… mais des pistes existent !

Pas évident d’acheter ou de louer une maison/un appartement en Brabant wallon. Parmi les réponses pour faciliter l’accès au logement, il y a l’Agence de Promotion Immobilière du Brabant wallon (APIBW) ou, plus innovant et dans l’air du temps, les nouvelles formes de logements alternatifs.

Acheter ou louer dans notre belle Province… C’est parti pour un parcours du combattant ! Le Brabant wallon est victime de son succès ! Forcément, nous sommes à un jet de pierre de la capitale et nombreux/nombreuses sont les Bruxellois.e.s à souhaiter s’installer en Brabant wallon. L’UCLouvain et le grand nombre d’entreprises à la pointe de leur domaine offrent par ailleurs de nombreuses opportunités d’emploi. Et bien sûr, il y a le cadre de vie… assez fantastique !


Pression foncière élevée en Brabant wallon

Le Brabant wallon subit donc les conséquences de la dure loi de l’offre et de la demande et les prix s’envolent !

Selon les études récentes de la Fédération des notaires, le prix médian d'une maison standard en Brabant wallon dépasse les 355.000 euros, soit 190.000 euros de plus que dans la Province du Hainaut. Il faut compter entre 280.000 et 344.000 euros pour un appartement dans le centre et au nord de la province et de 203.000 à 220.000 à l’ouest, Nivelles et Wavre. Quant au prix des terrains à bâtir, une denrée rare dans la Province, il se négocie autour des 163.000 euros contre 60.000 euros en Province de Luxembourg.

Vu cette forte pression foncière, l’accès à la propriété est plus compliqué, indéniablement pour les jeunes. Bien souvent alors, ils doivent s’éloigner de leur village ou commune d’origine, voir même quitter le Brabant wallon pour des contrées plus lointaines.


Des solutions pour faciliter l’accès au logement en Brabant wallon

Le Brabant wallon dispose d’une Agence de Promotion Immobilière (APIBW) dont la mission principale consiste justement à lutter contre la pression foncière de notre territoire et à faciliter l’accès au logement des jeunes. L’APIBW offre aux jeunes Brabançons, suivant conditions, des logements accessibles sous les prix du marché ! L’agence trouve des solutions financières innovantes tant pour les acquéreurs que pour les investisseurs.


L’APIBW est continuellement à la recherche de terrains, idéalement situés en Brabant wallon, afin de créer des projets de logements destinés au marché acquisitif. L’approche de l’API et l’intervention de la Province, permettent de proposer la vente de ces biens en dessous du prix du marché. L’APIBW fait également profiter les communes ou tout autre opérateur public de son expertise en matière de développement immobilier. Ces avis et conseils permettent aux communes du Brabant wallon de développer leur propre projet et d’augmenter ainsi l’offre de logements pour les jeunes de ces communes.


L’habitat léger ou l’habitat modulable, une alternative parmi d’autres pour vivre en Brabant wallon

Une nouvelle tendance se dessine en Brabant wallon, celle de l’habitat léger. En effet, il s’agit d’une tendance sociétale (tiny house, yourte, cabane, container aménagé, mobile home fixe, etc.) et les communes reçoivent de plus en plus de demandes pour l’implantation de ces nouvelles formes de logements.


Mais l’habitat léger nécessite le respect de règles strictes et ne peut pas s’envisager partout. Le Brabant wallon travaille en collaboration avec la Maison de l’Urbanisme à réaliser un référentiel qui serait à la fois, à destination des particuliers et un outil d’aide à la décision pour les communes.

Aujourd’hui plus qu’hier encore, ces nouvelles formes d’habitat sont à la croisée des défis sociétaux, environnementaux et territoriaux.



J’ai envie de continuer à croire qu’habiter et vivre en Brabant wallon est possible et que les jeunes qui y ont grandi, et qui le souhaitent, puissent y rester.





50 vues0 commentaire
bottom of page